State Street : passe la barre des 2 000 milliards de dollars d’actifs ETF sous gestion

State Street Corporation, le leader mondial des prestataires de services financiers pour les investisseurs institutionnels, a annoncé aujourd’hui que l’encours de ses fonds ETF sous administration représentait plus de 2 000 milliards de dollars au niveau mondial au 31 janvier 2017.
— À lire sur www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/opcvm/state-street-passe-la-barre-des-2-000-milliards-de-dollars-d-actifs-etf-sous-gestion-boursier-59d1c6128b604da21ef5b5f6525068e875ae9f84

Il est essentiel d’investir dans un ETF qui pèse lourd et surtout le plus lourd de sa catégorie. SPDR est une bonne solution….

Apple Capte 51 % Des Recettes Mondiales Des Ventes De Smartphones | Forbes France

Selon un rapport de Strategy Analytics, sur le dernier trimestre de 2017, Apple a capté 51 % des recettes mondiales de la vente de smartphones, ce qui représente 61 milliards de dollars (49 milliards d’euros) de chiffre d’affaire en seulement trois mois. Apple peut remercier son onéreux iPhone X pour le coup de pouce…
— À lire sur www.forbes.fr/business/apple-capte-51-des-recettes-mondiales-des-ventes-de-smartphones/

Les smartphones sont essentiels, mais les transactions qu’ils permettent d’effectuer, et les changements économiques induits, le sont tout autant.

Apple le sait bien, tout comme Google, Amazon, Facebook et beaucoup d’autres, qui essaient d’obtenir une part de ce gros gâteau soigneusement concocté par les smartphones du géant américain.

C’est aussi pourquoi les GAFA se mettront sur la crypto-monnaie pour devenir la banque universelle…

Un hedge fund parie 22 Mds $ contre les grandes banques européennes, et ce n’est pas insensé par Philippe Herlin

About Us
— À lire sur www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-un-hedge-fund-parie-22-mds–contre-les-grandes-banques-europeennes-et-ce-n-est-pas-insense.aspx.

Les banques européennes ont réussi à obtenir des autorités de régulation de ne pas être obligées de comptabiliser ces prêts pourris à leur juste valeur (fair value), c’est-à-dire en pertes pour leur valeur nette, venant ainsi en diminution de leurs capitaux propres, alors que cela est recommandé par les normes comptables internationales (IFRS). En réintégrant ces encours douteux dans leurs comptes (merci à JP Chevallier), le multiple d’endettement (ou effet de levier) des banques se détériore encore. En France il atteint 23,3 pour le Crédit Agricole, 29,0 pour BPCE-Natixis, 38,3 pour BNP Paribas et 38,9 pour la Société Général (autrement dit 1 euro de capitaux propres pour 38,9 euros d’engagement !). La banque Lehman Brothers avait un effet de levier de 32 lorsqu’elle a fait faillite en septembre 2008.

Lettre d’un ami Anglais sur le Brexit | Institut Des Libertés

Lettre d’un ami Anglais sur le Brexit | Institut Des Libertés:

Sur les 50 plus grandes sociétés d’avocats, 48 sont américaines ou anglaises et toutes opèrent dans la City. Le reste de l’Europe n’a pas une seule firme dans les cinquante premières…

En effet, c’est paradoxal mais nos vieux pays ont vécu sans l’UE pendant presque 2000 ans, ont su se développer sans cette bureaucratie…gageons que nous pouvons le faire à nouveau…

En fait, c’est mon avis et je le partage…l’UE a quasiment raté absolument TOUT depuis sa création. Rien de ce qui avait été promis n’a été tenu. Et encore moins l’EURO qui a perdu depuis dix ans face aux autres principales devises mondiales…c’est un fait 🙂

Nouvelle Leçon sur les façons de gagner de l’argent sans travailler… Mais en réfléchissant ! | Institut Des Libertés

Nouvelle Leçon sur les façons de gagner de l’argent sans travailler… Mais en réfléchissant ! | Institut Des Libertés:

La ligne rouge représente les sociétés du secteur « libre », dont j’ai calculé un indice en prenant les secteurs où l’Etat n’a pas son mot à dire : consommation, matières premières, valeurs industrielles, pétrole, technologie, pharmaceutiques… Un portefeuille constitué des valeurs « libres » depuis 2010 est passé de 90 à 170, ce qui est nettement plus que l’inflation et en plus son heureux détenteur a touché des dividendes en hausse sensible.
La ligne noire représente l’indice des valeurs « administrées » et chacun peut voir que depuis 2010, il n’a pas gagné grand-chose… qui plus est, dans ces secteurs les suppressions de dividendes ont été nombreuses. Rajoutons enfin que comme tous ces sociétés dépendent de l’Etat, si celui-ci venait à connaitre des difficultés financières, il est à craindre qu’elles seraient les premières à faire faillite. Acheter ces valeurs est donc à peu près aussi idiot que d’acheter des obligations de ces mêmes états.

Retour sur un concept fondamental : la parité des pouvoirs d’achat ou PPA. | Institut Des Libertés

Retour sur un concept fondamental : la parité des pouvoirs d’achat ou PPA. | Institut Des Libertés:

Si je fais le calcul de la PPA entre le Japon et l’Allemagne cette fois ci, je trouve que le yen est sous-évalué par rapport à la devise allemande d’environ 25 %, ce qui historiquement est beaucoup.
Or le Japon et l’Allemagne offrent le même genre de produits au reste du monde : voitures, matériels de transports, machines-outils, robots, chimie fine etc…et les produits Japonais sont d’une qualité tout à fait comparable aux produits allemands.
Il est donc probable que l’industrie Japonaise va commencer à « faire mal » à l’industrie Allemande dont les marges pourraient être mises sous pression par l’extrême sous-évaluation du yen
Et c’est bien entendu pour cela que depuis plusieurs mois je recommande aux lecteurs de l’IDL de vendre leurs valeurs allemandes pour acheter des valeurs similaires au Japon.
Ils vont gagner à la fois sur le cours de bourse (ce qui a bien commencé) et ensuite sur le taux de change.

Le trader le plus emblématique de Wall Street avoue ne jamais avoir possédé d’actions | Or Argent

« Mais vous devez tout de même avoir des investissements ?
– J’investis dans ma famille et dans mes enfants. Ceux-ci seront diplômés sans être endettés. Le voilà, mon investissement. » (…)
— À lire sur or-argent.eu/le-trader-le-plus-emblematique-de-wall-street-avoue-ne-jamais-avoir-possede-dactions/

Evidemment, beaucoup alimentent leurs comptes épargnes et assurance-vie mais dans le même temps sont endettés pour la maison, la voiture, etc…et la carte de crédit….

L’économie mondiale continuera-t-elle à « rouler » en 2018 ?

Cette croissance économique ne peut pas être non plus de la « fausse croissance », dans laquelle une dette de type pyramide de Ponzi semble rendre possible des achats que les consommateurs réels ne peuvent pas se permettre. Une partie non négligeable de ce qui est rapporté dans le PIB mondial actuel est d’une nature très « douteuse ». Si la Chine construit un grand nombre d’appartements que les habitants n’ont pas les moyens d’acheter sans subvention, faut-il considérer ces appartements comme une véritable croissance du PIB ? Que dire des routes inutiles, construites avec la dette croissante du gouvernement japonais ? Ou du recyclage effectué dans le monde entier, parce que cela permet aux gens « de se sentir mais », mais qui en fait exige des subventions substantielles ?

À ce stade, il nous est difficile de savoir où nous en sommes réellement, car chaque État veut pouvoir publier des chiffres de PIB aussi favorables que possible. Il est clair, cependant, que 2018 et 2019 devraient présenter des défis plus difficiles que 2017. Ce seront des années intéressantes !
— À lire sur www.unmondedenergie.fr/tverberg/GailTverberg-9Jan2018.html

Un auteur très interessant pour réflechir à la transition inéluctable….

Comment un manque de papier toilette coûte 30 milliards de dollars de capitalisation à Walmart

Pourtant, la réaction des investisseurs se comprend. Ils savent que l’avenir de tous les distributeurs…
— À lire sur www.lemonde.fr/economie/article/2018/02/21/comment-un-manque-de-papier-toilette-coute-30-milliards-de-dollars-de-capitalisation-a-walmart_5260322_3234.html

Oups 🙂 quand y’en a plus on est dans la m…..!