L’économie mondiale continuera-t-elle à « rouler » en 2018 ?

Cette croissance économique ne peut pas être non plus de la « fausse croissance », dans laquelle une dette de type pyramide de Ponzi semble rendre possible des achats que les consommateurs réels ne peuvent pas se permettre. Une partie non négligeable de ce qui est rapporté dans le PIB mondial actuel est d’une nature très « douteuse ». Si la Chine construit un grand nombre d’appartements que les habitants n’ont pas les moyens d’acheter sans subvention, faut-il considérer ces appartements comme une véritable croissance du PIB ? Que dire des routes inutiles, construites avec la dette croissante du gouvernement japonais ? Ou du recyclage effectué dans le monde entier, parce que cela permet aux gens « de se sentir mais », mais qui en fait exige des subventions substantielles ?

À ce stade, il nous est difficile de savoir où nous en sommes réellement, car chaque État veut pouvoir publier des chiffres de PIB aussi favorables que possible. Il est clair, cependant, que 2018 et 2019 devraient présenter des défis plus difficiles que 2017. Ce seront des années intéressantes !
— À lire sur www.unmondedenergie.fr/tverberg/GailTverberg-9Jan2018.html

Un auteur très interessant pour réflechir à la transition inéluctable….

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s