Les moutons et l’#immobilier

Les médias semblent donc être un « agent d’influence », dont les opinions peuvent affecter les décisions d’achat et de vente des individus. Le marché immobilier étant composé principalement de « particuliers » ayant des connaissances financières limitées (rien de méchant là dessus… voir les études sur l’alphabétisation financière… et contrairement au marché boursier qui est davantage un secteur de « professionnels »), les médias peuvent alors avoir un rôle encore plus important dans le processus de formation des prix, confirmant la théorie de Shiller (prix Nobel 2013).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s