Septième année de détention dans le quartier pénitentiaire de la Cour pénale internationale (CPI)

Le 30 novembre 2017, l’ancien président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo a entamé sa septième année de détention dans le quartier pénitentiaire de la Cour pénale internationale (CPI), à La Haye (Pays-Bas). Par courrier du 9 février 2018, le juge-président de la Cour, Cuno Tarfusser, a fixé un ultimatum à la Procureure générale Fatou Bensouda. Il lui demande de fournir un mémoire d’instruction détaillé des preuves à l’encontre de l’accusé.

On croit rêver. Ainsi, après quatre années d’une instruction conduite uniquement à charge, disposant d’importants moyens d’investigation, et deux ans de procès consacré à l’audition des seuls témoins de l’accusation, il est reproché à la Procureure générale de présenter un dossier insuffisant !

4501614 6755346

7 ans de prison et le président de la cour pénale demande en vain un dossier d’accusation au procureur….comment dit-on ?! Comme dans Hamlet « il y a quelque chose de pourri au Royaume de Danemark ! »

Ah au fait Sarkozy a fait voter le retrait du crime de haute Trahison pour le président de la république française…ils ont tous soufflé un Ouf de soulagement….

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s