Nicolas Perrin: La Zone euro en voie de japonisation ?

Nicolas Perrin: La Zone euro en voie de japonisation ?
— À lire sur www.businessbourse.com/2019/02/12/nicolas-perrin-la-zone-euro-en-voie-de-japonisation/

 « Pour savoir si la dette publique d’un pays est un actif sans risque, il faut se poser trois questions :

– ce pays peut-il encore accroître sa pression fiscale ?

– ce pays peut-il baisser ses dépenses publiques ?

– ce pays a-t-il une banque centrale nationale qui peut monétiser sa dette ? »

Conclusion de Natixis :

« Cette situation où un défaut sur la dette publique est en théorie possible apparaît peut-être dans certains pays de la Zone euro comme la France et l’Italie. »

Visiblement, nos ministres des Finances prennent l’hypothèse de Natixis au sérieux et s’y préparent.

Travailleurs pauvres en Europe : des chiffres alarmants

En dépit d’une amélioration de la conjoncture, la paupérisation des travaille…
— À lire sur www.latribune.fr/economie/union-europeenne/travailleurs-pauvres-en-europe-des-chiffres-alarmants-769827.html

Le modèle allemand….l’euro ne profite qu’à l’allemagne et pour autant la prospérité s’effondre….et dire que jupiter veut nous imposer le modèle allemand ?! …

Alan Greenspan prévoit la disparition de l’#euro | La Chronique Agora

Aujourd’hui, l’Allemagne bénéficie de taux d’intérêt qui sont bien trop bas pour son économie prospère. Mais la BCE ne peut pas relever les taux au vu de la situation de crise que traversent la Grèce et l’Italie.

C’est là le défaut fatal de la Zone euro. Une seule et unique politique monétaire pour tous ces pays différents signifie qu’un mauvais taux d’intérêt s’applique partout.

Certains pays reçoivent de l’argent trop bon marché, ce qui génère des bulles immobilières et une dépendance à la dette. Pour d’autres pays, cette même politique monétaire est trop rigoureuse. Au fil du temps, cela entraîne un sentiment anti-euro et de l’instabilité économique.

Les partis politiques eurosceptiques ou anti-euro pourraient gagner les élections à travers l’Europe, obligeant au changement. Les élections italiennes seront très importantes.

— À lire sur la-chronique-agora.com/target2-greenspan-disparition-euro/

Retour sur un concept fondamental : la parité des pouvoirs d’achat ou PPA. | Institut Des Libertés

Retour sur un concept fondamental : la parité des pouvoirs d’achat ou PPA. | Institut Des Libertés:

Si je fais le calcul de la PPA entre le Japon et l’Allemagne cette fois ci, je trouve que le yen est sous-évalué par rapport à la devise allemande d’environ 25 %, ce qui historiquement est beaucoup.
Or le Japon et l’Allemagne offrent le même genre de produits au reste du monde : voitures, matériels de transports, machines-outils, robots, chimie fine etc…et les produits Japonais sont d’une qualité tout à fait comparable aux produits allemands.
Il est donc probable que l’industrie Japonaise va commencer à « faire mal » à l’industrie Allemande dont les marges pourraient être mises sous pression par l’extrême sous-évaluation du yen
Et c’est bien entendu pour cela que depuis plusieurs mois je recommande aux lecteurs de l’IDL de vendre leurs valeurs allemandes pour acheter des valeurs similaires au Japon.
Ils vont gagner à la fois sur le cours de bourse (ce qui a bien commencé) et ensuite sur le taux de change.

L’Italie va-t-elle sombrer, en emportant la France et la zone euro ? – Capital.fr

Remontée des taux d’intérêt, dette publique massive, créances douteuses pléthoriques, risque d’Itaxit, interrogations sur le potentiel de croissance à long terme… Malgré l’embellie conjoncturelle actuelle,

— À lire sur www.capital.fr/entreprises-marches/litalie-va-t-elle-sombrer-en-emportant-la-france-et-la-zone-euro-1272560

Bridgewater parie gros contre les grandes banques espagnoles et italiennes | Or Argent

Bon nombre d’investisseurs ont perdu beaucoup d’argent à l’occasion des convulsions récentes des marchés financiers. Mais on peut également en gagner beaucoup en….

— À lire sur or-argent.eu/bridgewater-parie-gros-contre-les-grandes-banques-espagnoles-et-italiennes/

« Ces ventes à découvert font partie des positions short d’une valeur de 13,1 milliards de dollars du hedge fund prises contre 44 sociétés européennes, d’après les déclarations enregistrées auprès des régulateurs européens qui ont été rapportées par Bloomberg. Parmi les sociétés notables visées par ces positions short, on trouve Total, Airbus, BNP Paribas, ING, Intesa Sanpaolo, Eni, Sanofi et AXA »….

L’Europe est assise sur une montagne de dettes cachées | Or Argent

Les 28 États membres de l’Union européenne accumulent une dette totale de 12,5 trillions d’euros. Mais ce montant pourrait être en réalité bien plus élevé,

— À lire sur or-argent.eu/leurope-est-assise-sur-une-montagne-de-dettes-cachees/